Hôtel Les Bains : 10 anecdotes qui ont fait l’histoire du lieu

In Anecdotes, Général, Histoires d'hôtels

Hôtel Les Bains : 10 anecdotes qui ont fait l’histoire du lieu

Hôtel Les Bains : 10 anecdotes qui ont fait l'histoire du lieu

Avant de pouvoir y dormir, on dansait à l’Hôtel les Bains. Il y a longtemps, certes, mais la grande époque du 7 rue du Bourg-l’Abbé n’a jamais disparu. Mieux encore, avec la réhabilitation des Bains-Douches en un cinq étoiles, le mythe demeure plus vivant que jamais.

On se souvient des années 70, début des Bains-Douches et premières lueurs du punk dans la boîte de nuit. Puis, Hubert Boukobza reprend l’affaire dans les années 80 et en fait le temple de la nuit parisienne. De Carla Bruni à Mick Jagger, tout le gratin se donne rendez-vous aux Bains. En hommage à cette époque incontournable, découvrez les 10 anecdotes qui ont fait l’histoire du lieu par #DayuseExperience.

 

Hôtel Les Bains : 10 anecdotes qui ont fait l'histoire du lieu

 

1/ Farida Khalfa a officié comme physionomiste aux Bains-Douches. A cette époque, la belle-mère de Léa Seydoux n’est pas encore le célèbre mannequin au port altier que l’on connaît. En revanche, c’est une jeune fille qui a du style. Ainsi, chaque soir, elle est postée à l’entrée et dicte sa loi : « il fallait avoir le bon look, le bon style, la bonne attitude, sinon t’étais mort ».

 

2/ La piscine a été restaurée à l’identique pour le spa de l’Hôtel Les Bains. A l’époque, il y avait un homme-grenouille qui déplaçait les pions de l’échiquier géant. Bien évidemment, ce n’est plus le cas. Mais on salue la conservation de cette pièce mythique qui trône désormais au sous-sol de l’hôtel. Avec jets hydromassants s’il vous plaît !

 

3/ À l’origine, L’Hôtel Les Bains s’appelait « Les Bains Guerbois ». Ces thermes haut de gamme étaient le lieu de rencontre de grands intellectuels et d’artistes qui se retrouvaient entre deux douches vapeur. Accolé, on retrouve le café Guerbois où se poursuivent les conversations jusqu’à pas d’heure. D’ailleurs, Marcel Proust était un grand habitué des lieux.

 

Hôtel Les Bains : 10 anecdotes qui ont fait l'histoire du lieu

 

 L’Hôtel Les Bains, ancien temple de la nuit parisienne

 

4/ Catherine Deneuve et Keith Richards se sont fait recaler par un intérimaire qui ne les avait pas reconnus. En effet, les deux célébrités étaient sur le point d’entrer aux Bains quand le physionomiste les a renvoyés sur le trottoir. Bien heureusement, l’erreur du jeune débutant a vite été réparée. Mais comme quoi, tout le monde peut se faire recaler sur un malentendu. A bon entendeur !

 

5/ La célèbre physionomiste Marie-Line et son « Je crois que ça va pas être possible » a également mis sur la touche Karl Lagerfeld. Bien entendu, elle ne l’avait pas reconnu. Il faut dire que cette petite blonde baraquée faisait presque partie des meubles aux Bains. Et personne ne contredisait ses choix, y compris Hubert le « Grand Patron ». Et ce, même lorsqu’elle sortait sa célèbre phrase à de riches Koweitiens débarqués en Rolls Royce.

 

6/ L’équipe de France de football qui a remporté la coupe du monde 98 a fêté sa victoire aux Bains. Toute l’équipe était présente au rendez-vous, de Zidane à Barthez. Et personne n’était au courant de leur venue. Du coup, le DJ n’avait pas préparé le tube « I Will Survive » de Gloria Gaynor. Heureusement, Hubert Boukobza a chargé trois drugstores du coin de lui dégoter le titre in-extremis. Et mettre l’ambiance à la boîte, par la même occasion.

 

Hôtel Les Bains : 10 anecdotes qui ont fait l'histoire du lieu

 

Piscine privée et échiquier géant à l’Hôtel Les Bains

 

7/ C’est Philippe Starck qui a réalisé la touche finale de la décoration et le carton d’invitation est signé Pierre & Gilles. Des invités de choix pour peaufiner la direction artistique du lieu. A l’époque, Starck n’a pas encore décoré les restaurants Costes mais il est déjà très prometteur. Quant à Pierre et Gilles, le duo est déjà une petite référence dans le microcosme parisien. D’ailleurs, près de 3000 personnes feront la queue le soir de l’ouverture, tenant à la main le fameux sésame.

 

8/ Le célèbre salon chinois des Bains est désormais réservé aux clients de l’hôtel. Pas question de faire flâner qui veut dans ce vestige des années 80. Vincent Bastie, l’architecte en charge de la réhabilitation du lieu en hôtel, a fait quelques aménagements sans dénaturer le lobby. Résultat : un lieu privé où se retrouvent tous ceux qui ont réservé une chambre pour quelques heures ou pour une nuit.

 

9/ Prince aimait donner des concerts privés à l’improviste aux Bains. Après ses grandes scènes parisiennes, le roi du funk débarquait avec ses musiciens en pleine nuit et installait son matériel pour un aftershow jusqu’à pas d’heure. Bien sûr, en star internationale, le chanteur aimait se faire attendre et ne commençait jamais ses prestations avant 5h du matin.

 

10/ Pas de gardes du corps. Ici, c’est l’un des rares lieux où les superstars se baladent sans sécurité rapprochée. C’est également ce qui a fait toute sa réputation : mélanger les anonymes et les people, à partir du moment où ces derniers sont stylés. Un dénominateur commun bien plus puissant que l’argent ou la gloire.

 

Réservez votre chambre en journée à l’Hôtel les Bains avec Dayuse.com

 

Crédit photo : Instagram Hôtel les Bains

You may also like

Previous PostCinq astuces pour bien préparer sa rentrée !
Next PostCulture : quand l'art contemporain s'invite à l'hôtel
Lire les articles précédents :
Cinq astuces pour bien préparer sa rentrée
Cinq astuces pour bien préparer sa rentrée !

Fini le farniente ! Les valises sont rangées mais notre...

Food : 4 spots insolites pour pique-niquer à Paris

L'arrivée de septembre sonne la fin des vacances. Heureusement, quelques...

Fermer